Catégorie : Artisanat

Tout savoir (ou presque) sur le coton Pima

Tout savoir (ou presque) sur le coton Pima

.

Fin et soyeux : le coton Pima forme une maille très fine, soyeuse et indéformable. C’est l’un des cotons les plus fins du monde. Quand il est tissé, le coton Pima apporte une incroyable douceur et une grande souplesse aux vêtements. Un vrai plaisir à porter au quotidien.

- Souple et résistant : sa fibre très longue, permet une meilleure résistance, par rapport au coton cultivé en Amérique du Nord, et surtout lui apporte une grande souplesse. Comme il est indéformable, il a une très bonne tenue sur le corps.

- Une matière noble : le coton Pima est un matériau noble et rare. Il est encore surnommé « La soie d’Amérique du sud », pour sa douceur et son aspect très soyeux.

- Écologique : aucun engrais ou produit chimique n'est utilisé pour le cultiver car sa fleur ne supporte pas les pesticides, ce qui en fait une matière très saine et biologique par excellence.

- Pur, et antiallergique : Comme il ne supporte aucun traitement chimique, le coton Pima est forcément naturel et récolté sans traitement. Donc de ce fait, non allergisant pour les peaux sensibles.

- Absorbant et isolant : la fibre végétale de coton peut absorber jusqu’à 8,5% de son poids en eau, ce qui permet donc à votre peau de bien respirer et de façon naturelle !

- Régulation : Le coton Pima retient bien la chaleur de votre corps, tout en la régulant. ll retient ainsi l’air réchauffé au contact du corps et tient chaud, tout en absorbant l'excès d'humidité (ou de transpiration ).

La gamme de tee-shirts proposée dans nos magasins est exclusivement confectionnée dans ce coton par la marque Anomym apparel.

.

Le coton Pima : un atout certain pour la période estivale.

Avec l'été approchant, nos lainages vont reprendre leur place dans les armoires pour un certain temps, laissant place à une matière de saison : le coton !

Petit rappel : le coton est la première fibre végétale textile consommée au monde, utilisée par l'homme dans l'industrie vestimentaire depuis plusieurs siècles. Les premières traces de son utilisation remonte à 1500 ans avant JC.

Il existe pas moins de 50 variétés de coton dans le monde, seules deux variétés englobent à elle seule l'esentielle de la production mondiale.

Le coton pima, celui qui nous intéresse, est une variété rare (Nom latin : Gossypium barbadense) qui ne représente que 3% de la production mondiale de coton. Il ne peut être cultivé que sur les hauts plateaux montagneux où les jours sont chauds et les nuits fraîches.

Notre choix de travailler ce coton plus qu'un autre trouve ses raisons dans ses qualités techniques et la manière dont il est produit. Petite explication .

D’une finesse et d’une longueur exceptionnelles par rapport au coton habituel, le coton Pima offre un toucher particulièrement doux et une souplesse incomparable, tout en garantissant une solidité et une durabilité beaucoup plus grande.

Le Pérou est le pays d'origine du coton Pima, surnommé « la soie d'Amérique du Sud » et connu pour être le plus beau coton au monde. On y trouve en petites quantités les plus belles variétés, celles aux fibres extra-longues. 

Parmi les milliers de vallées composant la topographie du Pérou, une seule dans la partie nord ensoleillée et tropicale du Pérou, offre les conditions optimales pour la culture du coton Pima. La combinaison d'une terre riche, du soleil tropical et de la pureté de l'eau des rivières descendant des Andes fait que le coton Pima péruvien est unique.

C'est à cet endroit seulement qu'il peut atteindre une finesse de 3,2 à 3,9 microns contre 4,6 à 5,5 microns pour le coton Pima cultivé en Amérique Nord. Ses fibres extra-longues lui procurent une résistance, un éclat et une tenue exceptionnels. Ses propriétés hygroscopiques (faculté à absorber l'humidité de l'air ) sont très bonnes : un vêtement en coton Pima péruvien protège aussi bien de l'humidité que de la chaleur.

Le coton Pima biologique est cultivé en utilisant des engrais naturels et en alternant les cultures afin de garder des sols toujours fertiles. La culture de ce coton s'inscrit dans une approche éco responsable, respectueuse de l'environnement.
Aucun produit chimique n'est employé pour ouvrir la fleur de coton et c'est à la main que sont choisies et cueillies les fleurs les plus matures, ce qui naturellement induit un coût plus élevé en raison de la manutention nécessaire à sa récolte.

La fibre de coton Pima est donc parfaitement naturelle. Enfin, les teintures utilisées sont à base de colorants naturels comme la cochenille ou la racine de tupa.