La confection du drap de Bonneval

.

Quelques explications s'imposent sur la confection du drap de Bonneval pour mieux comprendre les caractéristiques de ce drap de laine unique.

Un drap de laine de cette qualité comprend pas moins de 24 étapes différentes dans sa fabrication.

Voici le processus de fabrication :

La Tonte La tonte se déroule au moins une fois par an, soit au printemps soit à l’automne. Les tondeurs vont d’exploitations en exploitations où ils récoltent jusqu’à 2 kg de laine par animal et sont en capacité de dévêtir jusqu’à 150 brebis par jour.

La première Pesée permet d'évaluer le poids de la laine brute

Le Triage est ni plus ni moins la sélection des ballots de laine en fonction de leur qualité et des teintes naturelles afin de garder une homogénéité de couleur et de fil

Le Passage au petit batteur Première étape du cardage, le passage au petit batteur consiste à libérer la laine des poussières et des dernières pailles et à ouvrir et aérer la fibre.

Le Lavage la laine a été lavée à l’eau chaude, dégagée de toutes ses impuretés (matières grasses comme le suint ou matières organiques)

Le Séchage séchée, la laine perd de 35 à 65% de son poids intial.

La deuxième pesée permet de mesurer le poids réél de laine qui va être travaillée.

Le Passage au grand batteur permet une nouvelle fois de ventiler la fibre.

Ensimage de la laine a pour but d’introduire dans la laine une certaine quantité d’huile pour favoriser le glissement des fibres au cardage et au peignage, qui ne pourrait pas bien se faire si la fibre restait vrillée comme elle l’est après le séchage.

Passage au loup cette machine transforme la laine en copeaux

La Cardeuse A la sortie du loup, les copeaux de laine sont disposés à l’entrée de la cardeuse.

Des rouleaux et tambours munis de milliers de petites pointes fines métalliques vont peu à peu entraîner la laine, retenir les dernières impuretés, paralléliser les fibres et constituer des voiles réguliers.

Le Filage est le fait de produire des fils textiles à partir de divers matériaux bruts.

Cette opération peut se faire à la main, à l'aide d'un fuseau ou d'un rouet.

Le bobinage mise en forme du fil en bobine.

L'Ourdissage Les bobines de laine filée sont installées sur l’ourdissoir.

L'ourdissage est l'opération qui consiste à dévider les bobines de fils sur l'ensouple pour le tissage. Pour ce faire, les fils de chaîne (fils verticaux sur le métier) sont enroulés sous une même tension et de manière parallèle selon un ordre précis.

Ces fils, sous forme d’énormes bobines, seront ensuite installés sur les différents métiers à tisser et serviront au tissage ou au tricotage des différentes pièces.

Les pièces tissées destinées au feutre et à la confection de plaids et de couvertures, seront soit foulées et feutrées soit grattées après avoir été lavées et essorées.

Dévidage de la laine Mettre en peleton le fil qui est en écheveau ou en bobines

Nouage de la laine Cette étape consiste à raccorder deux pelotes de laine avec des nœuds.

Le Tissage Le tissage consiste à entrecroiser des fils, peignés ou cardés. Les fils disposés dans le sens de la longueur de la pièce de tissu constituent la chaîne, les fils disposés dans le sens de la largeur forment la trame.

Sur le métier à tisser, les fils de chaîne, alignés parfaitement, sont soulevés alternativement pour permettre au fil de trame , entraîné par un petit dispositif qu'anime un rapide mouvement de va-et-vient (la navette) de s'entrecroiser avec eux. Le fil de trame s'aligne perpendiculairement aux fils de chaîne, jusqu'à ce que la pièce de tissu soit terminée

Le Lavage et Essorage Les pièces destinées à être feutrées dans le foulon sont lavées puis essorées.

Le Foulonnage L’opération de foulage consiste à feutrer le tissu. Grâce à l’humidité conservée après essorage, à l’action mécanique de pressions exercées et à la rotation dans le foulon, les fibres chauffent, s’entremêlent et forment le feutre, cette matière chaude, imperméable et surtout durable !

Le Calandrage Le calandrage est une opération qui consiste à faire passer la laine entre deux cylindres pour la lisser ou la lustrer, mais aussi diminuer son épaisseur.

confection_drap_de_bonneval_dukestore_paris_01
confection_drap_de_bonneval_dukestore_paris_04